Etape 11 Tour de France 2021

198,9 kilomètres de Sorgues à Malaucène pour la tant attendue double ascension du Mont Ventoux. Un cumul de dénivelé positif de 4647 mètres pour une étape qu’assurément beaucoup de grimpeurs patentés voudront accrocher à leur palmarès.

Les ambitions de tadej pogacar, clé de voûte de l’issue de l’étape

Tadej Pogacar est un leader bien encré au classement général. Possédant plus de cinq minutes sur ses principaux adversaires, le porteur du maillot jaune a de quoi voir venir. Et pourtant deux éléments pourraient le pousser à faire tirer ses coéquipiers de la UAE émirates. Une victoire de prestige serait la cerise sur le gâteau du slovène. Toute la question est de savoir si l’ogre est rassassié ou non. La seconde repose sur un aspect plus tactique de la course. En effet, la scène pourrait ouvrir un espace suivant le déroulé à Ben o’Connor. Avec 2:01 d’avance, le vainqueur du Tour de France sortant à de quoi voir venir. Surtout lorsque l’on connait sa supériorité dans l’effort individuel. Mais on a vu lors de l’étape du Grand Bornand et de celle de Tignes que Pogacar ne se refuse pas à grapiller les secondes ici et là. L’étape du Creusot se voulait être l’exemple même qu’aucune équipe ne lui fera de cadeau. Jusqu’à ce que la Total Direct Energie deviennent une allier de circonstance et que les Movistar roulent sur l’offensive de Richard Carapaz faisant le jeu d’un slovène esseulé.

L’échappée matinale devrait avoir du mal à se former pour deux aspects. D’abord, l’enchainement Côte de la Fontaine de Vaucluse – Côte des Gordes parce que la Bahraïn Victorious et la Bike Exchange essayeront au maximum de placer leur sprinteur.

Sonny Colbrelli et Michael Matthews dans de bonnes dispositions pour aller contester le sprint intermédiaire au sommet des Gordes. Une lutte acharnée avec la Deceuninck Quick Step qui essayera de leur contester les points avec Mark Cavendish.

Une échappée tardive favorisée par la Israel Start Up Nation qui devrait fournir le même travail que lors du départ de Cluses pour s’assurer que Michael Woods sera aux avants-postes pour contester à la fois les points du maillot de meilleur grimpeur que le gain d’étape.

La première montée du Ventoux pourrait décider de l’issue de l’étape. Est-ce qu’UAE laisse suffisamment d’avance ? Est-ce que les équipes se bataillant pour le podium seront résigner dans la guerre face à Pogacar mais ne se livreront pas une bataille par l’arrière ?

La descente vers Malaucène pourrait être à l’instar du Mont Dénivélé Challenge l’occasion de durcir la course. Ce qui aurait pour effet de faire fondre l’écart sur l’échappée mais aussi ouvrir des possibilités de victoires d’étape pour les leaders avant la dernière montée du Mont Ventoux.

Une montée classique, connu et revenu du Mont Ventoux par son versant le plus dur. Son passage au sommet offrirea 40 points au classement de la montagne, ce qui promet une bataille ardue entre les prétendants au maillot de meilleur grimpeur.

UNE BATAILLE POUR LE MAILLOT A POIS

Sans doute l’un des grimpeurs de l’année. Michael Woods a passé un cap lors des longues ascensions. Ses qualités de descendeurs laissent à désirer dans l’inconscient collectif mais il n’est pas sans rappeler que sa descente au Grand Bornand était loin d’être ridicule alors que le temps était pluvieux.

Déjà vu au grand Bornand, Quintana n’a désormais qu’une priorité : défendre le maillot. Véritablement le plus fort de l’échappée de Tignes dans les montées, le colombien retrouve le Mont Chauve qu’il aura déjà dompté au Tour de la Provence l’an passé. Bien que ce soit jusqu’au Chalet Reynard. Le temps devrait jouer en sa faveur. Sans pluie, la descente ne sera pas si fraîche au ressenti. Dès lors les risques de fringale se feront moins sentir.

PRONOSTICS

coureurstype de classementcotemisebookmakers
Sonny ColbrelliSprint intermédiaire 40.75 %
Michael MatthewsSprint intermédiaire120.25 %
Michael WoodsVainqueur 200.125 %
Nairo QuintanaVainqueur 250.125 %
Woods ou QuintanaPodium 5.50.5 %
(cote boostée)

Laisser un commentaire