Etape 2 Critérium du Dauphiné 2021

Une deuxième étape entre le village natale de Romain Bardet : Brioude et Saugues. 172.8 kilomètres dont le denivelé positif grimpe jusqu’à 3224 mètres, ce qui en fait une étape exigeante. Une étape accidentée qu’on pourrait presque considérée de montagneuse. De telle sorte que les baroudeurs ont un terrain parfaite pour s’exprimer. Seulement avec un classement général encore reserré, difficile de laisser filer. 80 coureurs se tiennent au plus à 36 secondes de Brent van Moer, premier leader du GC. Ce qui impose que la Lotto Soudal défendra le maillot jaune et chassera toute échappée dangereuse.
La question qui se pose : qui pour leur venir en aide ? Les Ineos Grenadiers sont les plus à même d’aider les belges dans cette tâche si un individu dangereux pour le GC final s’immisce dans l’échappée matinale. Quid des équipes comme la Bahraïn Victorious, la Movistar ou des Astana Premier Tech qui pourraient viser la victoire d’étape ? La main d’oeuvre ne devrait manquer pour remettre les fuyards dans les rangs où d’autres équipes inattendues pourraient montrer un intérêt certain pour l’étape telle la Cofidis Solutions Crédits ou les Arkea Samsic. Deux équipes français qui voudront sans doute mettre leur leader en avant sur une grande course locale.

La complexité de la chance des échappées devraient se résumer aux éléments qui l’a compose. Si l’échappée part avant Prades alors elle sera composait à majorité de rouleurs. Si au contraire au bout des 43.5 kilomètres, elle ne s’est toujours pas formée. Alors cela implique que des costauds se seront extirpés dans le Col de Peyra Taillade.
Quoi qu’il en soit avec un maillot à défendre, la Lotto Soudal sera l’équipe qui ne laissera filer d’autant que l’équipe belge à plusieurs cartes à son arc. Si Brent van Moer ne tient pas le final, Tim Wellens trouve un terrain presque cousue-main pour ses capacités et peut donc aisément faire figure de relai à son coéquipier dans le port du maillot jaune de leader de l’épreuve.

Tous les regards seront rivés vers la principale difficulté du final : la côte de la forêt de Pourcheresse. Longue de 6.9 kilomètres à 6.4 %, la montée est exigeante et propice aux offensives.

Enfin propice aux offensives sur le papier.

Mais il faudra se battre avec un vent certes léger mais de face tout au long du chemin vers Saugues. Ce qui n’encouragera pas nécessairement les attaques, aura tendance à les juguler de craintes de faire une attaque dite “boomerang”.

Une légère descente suivra, sans aucune technicité.

Avant un léger lève-cul avec la Côte de Masset, un taquet de 1.5 kilomètres à 5.1 %.

Mais il faudra résister sur une portion si exposée au vent de face et favorable à une chasse ayant une ligne de mire quasi constante, sur les quatre derniers kilomètres.

600 mètres : premier et unique virage à négocier mais impérativement en tête…

… pour aborder le début d’un sprint en faux plat montant.

Dont la dernière courbure n’est qu’à 100 mètres de la ligne d’arrivée.

Comment ne pas faire de Sonny Colbrelli le favori de la journée ? La journée est certes escarpée pour un sprinteur mais l’italien de la Bahraïn Victorious est d’une polyvalence sans égale. Son sprint de la veille pour la seconde place était tellement autoritaire qu’on ne se demande guère pourquoi il était le favori incontestable de cette première étape.

Sur le papier, la montée finale devrait être trop dure pour Colbrelli si le rythme venait à être trop élévé au sein du peloton des leaders. Le vent de face pourtant est sans doute sans meilleur aillier. Mais la montée du Col de la Vue des Alpes était tout aussi dure, si ce n’est plus. Marquée tout autant par le vent de face et les attaques. Et pourtant Sonny Colbrelli y a survécu. Mieux encore, il en a remporté l’étape. Sur ce même Tour de Romandie, le super Sonic Colbrelli a montré une résistance aux difficultés assez impressionnante. Résistant à Produit à Martigny, au Col de la Vue des Alpes à Saint-Imier et à l’enchainement Chäbles-Les Granges à Estavayer. A-t-elle point que seule la malchance pourrait le battre s’il vire aujourd’hui avec le groupe des leaders en tête de la Côte de la forêt de Pourcheresse.

Loin de ne pas vouloir assurer le coup, je pense plus propice de garder une cartouche pour du live si Colbrelli vient à sauter dans la difficulté.

PRONOSTICS

coureurstype de classementcotemisebookmakers
Sonny ColbrelliVainqueur 100.75 %

Laisser un commentaire