Prologue Tour de Romandie 2021

Un prologue de 4 kilomètres. Une affaire techniquement pour pure rouleur, les spécialistes sont attendus mais pas uniquement eux.

Très peu technique en son début, les apparences semblent dire que le rond point et quelques virages doivent permettre nombre de relances. Que nenni, les deux relances majoritaire auront lieu au demi-tour et pour aborder les 800 derniers mètres punchy.

Les différences devraient être plus notables (et encore sur un prologue ce n’est l’affaire que d’une poignée de secondes) dans la difficulté du jour : 800 mètres à 7.7 %. Punchy en son pied et roulant en son sommet comme un faux plat montant.

Au niveau mêtéorologique, le vent sera léger venant de l’Ouest. Ce qui donne un vent de travers sur les 3.2 premiers kilomètres. Avant d’aborder la difficulté du jour avec un vent favorable.

Un vent qui devrait s’intensifier pour les derniers partants, ce qui n’est pas sans être à leur avantage.

Un prologue de 4 kilomètres rappelle aisément les distances de la poursuite individuelle sur piste. Ce n’est pas un hasard de voir Filippo Ganna et Stefan Bissegger dans ces conditions être les favoris aujourd’hui. Pourtant l’avantage doit revenir à l’italien. Certes Pippo est un poids lourds tout comme le Suisse et il aura vécu un camouflé en étant battu par Wout van Aert et Stefan Küng à San Benedetto del Tronto. Cependant, Pippo quadruple champion du monde de la poursuite individuelle et triple détenteur du record du monde en la matière est un maître du tempo. Qui a montré que sa puissance pouvait pallier les bosses. Il n’y a qu’à se remémorer le Muro di Ca del Poggio sur le deuxième chrono du Giro où dans les pentes à 18 %, Ganna aura déposé Jonathan Caicedo pourtant poids plume. Ou même plus récemment sur le chrono d’Alès à l’Etoile de Bessèges où Pippo aura rattraper son retard à l’intermédiaire sur Benjamin Thomas. Des aptitudes dans les bosses qui auront été plus que vu la veille dans le mur de Saint Siffret. Avec l’objectif de ravir le rose à Turin dans quelques jours sur le chrono d’ouverture du Giro, Ganna est proche si ce n’est déjà à 100 %. Ce qui en fait naturellement le favori de la course du jour.

Mais il faudra faire face à d’autres poursuiteurs plus léger et punchy comme son coéquipier : Geraint Thomas qui aura l’avantage de gagner du temps dans les 800 derniers mètres. Tout deux partent dans les dernières positions et auront l’avantage de la météo contrairement à Bissegger. A ces hommes il faut sans doute ajouter le français en forme : Rémi Cavagna qui vient avec l’objectif de briller. Ayant l’habitude de partir pleine balle, les conditions du prologue devrait lui plaire. Assurément partir en avant dernier lui donnera un avantage.

PRONOSTICS

Filippo Ganna vainqueur : 2.9 – 0.35 % (Winamax)

Geraint Thomas vainqueur : 13 – 0.15 % (Zebet / Betclic)

Geraint Thomas podium : 3.75 – 0.5 % (Betclic)

Rémi Cavagna podium : 3.25 – 0.5 % (Unibet)

Laisser un commentaire