Étape 5 Paris-Nice 2021 Preview

Profil Étape 5 du Paris-Nice 2021 ©️ A.S.O.

Sur le papier, une étape parfaite pour les sprinteurs. C’est donc vers le final qu’il faut se pencher.

Qui dit étape long ayant de fortes probabilités de finir au sprint dit peu de courageux prêts à tenter l’impossible. Le vent de face de près de 30 km/h ne devrait pas encourager à l’offensive pour prendre l’échappée. C’est donc vers une échappée plutôt inoffensive qu’il faut se diriger.

Plusieurs sections de vent de côté pourrait être l’occasion parfaite de tenter un coup de bordures. Seul problème, la puissance du vent qui ne dépassera guère les 15 km/h. Mais comme lors de l’étape d’Amilly à environ 80 kilomètres de l’arrivée, il ne fait pas de doute que certaines équipes s’y risqueront

A environ 47 kilomètres de l’arrivée, une première occasion se présentera à la sortie de Bourg Saint-Andéol.

25 kilomètres de l’arrivée, une deuxième occasion d’en mettre partout à la sortie de Suze-la-Rousse (et on ne parle pas de Marion).

La seconde et dernière “difficulté” du jour se passera sans encombre pour les sprinteurs, encore plus favorisés par la zone boisée.

La dernière occasion de profiter du vent de côté sera en direction de Mondragon. Le sprint intermédiaire de Derboux pourrait être un encouragement supplémentaire dans ce secteur. Situé juste avant, il pourrait insister les trains à prolonger leur effort pour provoquer une cassure.

Le final du jour offre une boulevard royal pour un sprint entre les hommes les plus rapides et un bataille de leurs trains.

Des vues aériens et de visuels, que ce soit à 4.5 kilomètres de l’arrivée.

Qu’au abord de la flamme rouge, les deux derniers ronds-points du final (seul technicité du final hormis les twists and turn dans la ville) sont à passer par la droite afin de ne pas rétrograder au sein du peloton.

La voie semble toute tracée : sans vent assez puissant, peu probable de piégé des sprinteurs. BORING STAGE comme dirait les anglophones.

SAM BENNETT IMBATTABLE ?

L’arrivée d’Amilly a démontré que non. Sur le papier, le train est solide et le meilleur. Mais il n’a pas été vu en action, laissant l’irlandais rapidement isolé que ce soit à Saint-Cyr-l’Ecole. Étape que le sprinteur de la Deceuninck Quick Step a remporté. Comme à Amilly, où un final chaotique l’irlandais était placé trop loin à la Flamme Rouge. Presque pris dans la chute, seul Cattaneo avait un positionnement idéal avant d’aborder le dernier virage en épingle. Si Bennett n’a pas fini sur le podium en lançant de trop loin, son sprint du fond de groupe tend à démontrer qu’il était une nouvelle fois le plus rapide du groupe et que sa victoire avec autorité sur l’étape d’ouverture le place tout en haut de la hiérarchie. Avec Morkov, véritable nounou et meilleur position pilote, nul doute que le placement sera meilleur à Bollène.

Le train de la Trek-Segafredo s’est illustré par deux occasions. Permettant à Mads Pedersen de truster à cette occasions deux fois de suite le podium. Mais si au cours de l’étape 1, le train de la Groupama-FDJ semblait en place. Ce dernier n’a pu s’exprimer, le lendemain, gêné par la chute. C’est pourtant vers les hommes de Marc Madiot qu’il convient de se tourner. Depuis l’an passé, la locomotive est bien huilée. Scotson, Konovalovas, Sinkeldam et Guerneri sont tous organisés au millimètre pour le champion de France. La clé de la réussite d’Arnaud Demare en 2020 était principalement dû au travail de placement de son train au delà de la confiance accumulée. Placé en tête après une longue journée nerveuse, Arnaud Demare peut faire la nique au meilleur. Mais pour cela, il faudra être parfaitement lancé à l’image de Cees Bol à Amilly.

Dans un final peu technique, la vitesse pure parle. A l’image de SammyBe, Phil Bauhaus a été mal placé sur les deux premiers sprints mais semblaient l’un des plus rapides. Dans un sprint à la Abu Dhabi Breakwater, l’allemand a une nouvelle fois toutes ses chances.

PRONOSTICS

Sam Bennett vainqueur : 2.4 – 0.5 % (Unibet)

Arnaud Demare gagnant/placé : 6.5/2.35 – 0.35 % (Betclic)

Phil Bauhaus podium : 10 – 0.15 % (Winamax)

Morkov > Stuyven : 2

Laisser un commentaire