Etape 12 La Vuelta a España 2020 Preview

La voici, l’étape reine de la Vuelta 2020. Une distance de juniors dans les Asturies, seulement 109 kilomètres à parcourir. Mais un final pour hommes forts où nul ne pourra cacher son niveau.

Quatre difficultés à franchir, sur à peine plus de 100 kilomètres. Les sprinteurs doivent redouter les délais du jour. Surtout avec un final au sommet de l’Angliru. Et si vous ne connaissez pas ce monstre des Pyrénées, vous risquez d’apprécier le spectacle.

Avec 41 points… Si ce n’est 21 points à prendre en enlevant les points du sommet de l’Angliru, la mission de Guillaume Martin est de passer en tête la Mozquetta et le Cordal en tête au minima pour être garantie de porter le maillot ce soir. Seulement le départ en faux plat descendant n’est pas sans arranger, une échappée tardive, si ce n’est de gros rouleurs. Requiem de l’étape de la veille pour les Cofidis Solution Crédit ? Très certainement. Échappée de rouleurs sortant sur le plat ou échappée tardive, beaucoup d’éléments qui malgré la courte longueur de l’étape devraient influencer une GC Day avec un rideau tardif. D’autant que les occasions en montagne pour les grimpeurs de briller seront rares en troisième semaine. L’étape du jour apparaît probablement comme un maintenant ou jamais pour les Astana d’Aleksandr Vlasov de permettre au jeune russe de décrocher un assessit de renom.

Au delà d’une Team Ineos Grenadiers qui a tout intérêt à chercher à mettre en difficulté, Primoz Roglic sur les pentes de l’Angliru. Les Astana sont très certainement au vue de la forme affichée de son leader déchu dès la première étape, l’équipe qui devrait prendre en main le peloton rapidement pour n’accorder que peu de temps aux fuyards pour espérer gagner au sommet de l’Angliru.

Le col de Cordal est certes court mais situé à 21 kilomètres de l’arrivée, il peut inspirer les plus téméraires ou les plus suicidaires. C’est ici même juste avant la descente menant au pied de l’Angliru qu’Alberto Contador y avait bâti sa victoire en 2013. Y a voir un train se mettre en place n’est pas à exclure pour écrémer le groupe des leaders mais surtout pour isoler l’ogre slovène. Sans doute à l’image de l’étape du Col de la Loze, les Bahreïn Mérida y tenteront le coup de force.

La descente qui s’en suit est rapide et technique, ce qui permet aux meilleurs descendeurs de reprendre du temps avant le pied du colosse des asturies.

Mais s’il est une évidence, c’est que les leaders miseront leur va-tout sur les pentes de l’Angliru. Plus question de temps exécrable ou non, de vent de face ou de dos, d’équipes ayant un train ou non… les pentes de l’Angliru sont tellement dures qu’elles ne laissent aucune chance au coup de bluff et de moins bien. Grand frère du récent et inédit Col de la Loze sur le Tour de France 2020 (étape remportée par Miguel Angel Lopez) et du Monte Zoncolan sur le Giro d’Italia, l’Angliru est tout simplement monstrueux… inhumain. 12.9 kilomètres à 9.4%, vous place le titan des Pyrénées.

Mais c’est sans doute sa partie finale avec 6.4 kilomètres à 13.1% et une pente maximale à 23.5% qui fera le plus gros des dégâts. Impossible de s’y cacher.

Après ses performances au Col de la Loze, Primoz Roglic est sans nul doute le favori de cette étape dantesque. Que ce soit sur les pentes abruptes du Mas de la Costa ou du Los Machucos, le maillot rouge de cette Vuelta a toujours fait très bonne figure sur les pentes les plus raides des cols qu’il a gravi. Marie Blanque ou même le Pas de Peyrol sur le Tour de France n’en ont été que des prémices. Et sa démonstration sur les pentes du Col de la Loze n’ont fait que confirmer ce que l’on avait déjà vu sur la Vuelta 2019. Cependant, gardien de trois victoires sur cette édition 2020, la victoire pourrait lui échapper au profit d’un leader plus loin au Général. En effet sous le marquage de Tadej Pogacar, Primoz Roglic avait laissé filer la victoire à Miguel Angel Lopez. Et au delà de Primoz Roglic, c’est son coéquipier Sepp Kuss qui avait offert sans doute la victoire au colombien en servant astucieusement de relai à son leader. BIS REPETITA ? Wait and see.

S’il est un leader qui peut tirer profit de cette situation, c’est sans nul doute Aleksandr Vlasov. Auteur d’une attaque tranchante sur les pentes du Moncalvillo, il n’aura pu aller glaner la victoire. La faute à la passe d’arme entre Richard Carapaz et Primoz Roglic. Plus récemment hier, il aura été le meilleur du groupe des leaders finissant à 58 secondes de David Gaudu et sur le point de reprendre Guillaume Martin sur la ligne. Véritable pépite de l’équipe Astana, le jeune russe est un espoir du cyclisme mondial en devenir et assurément un futur vainqueur de Grand Tour. En démonstration sur les classiques italiennes, il aura dompté juste avant le Mont Ventoux d’une main de maître. Profitant de 6’47” de débours au Classement Général, Vlasov navigue sous les radars.

Mais quand on parle de l’Angliru, on parle forcément de Wout Poels qui semble ressusciter au fil des jours. 2e en 2017 derrière Chris Froome, il aura écœuré la montée. En démontre sa cadence inhumaine sur le GIF ci-dessus sur des pentes à 20%. 2e en 2011, il est le vainqueur officiel derrière Juan José Cobo déclassé depuis pour dopage. 6e sur les pentes du Monte Zoncolan en ayant travaillé à bâtir la victoire de Chris Froome en 2018 sur le Giro. Le leader de la Bahreïn Mérida est un adepte des pourcentages les plus élevés en montagne. De son aveu lui-même l’étape du jour est un objectif affiché

“J’aime ces longues montées raides […] En Italie, vous avez le Zoncolan et j’aime beaucoup le grimper aussi. C’est spécial de gravir ces célèbres montagnes. Je me sens bien maintenant et j’attends avec impatience cet Angliru. Une victoire d’étape est dans ma tête. Je suis particulièrement heureux de me sentir à nouveau bien.”

https://blendle.com/i/ad/poels-heeft-als-enige-wel-zin-in-de-angliru/bnl-adn-20201031-12414138?sharer=eyJ2ZXJzaW9uIjoiMSIsInVpZCI6InJlZGFjdGllYXMiLCJpdGVtX2lkIjoiYm5sLWFkbi0yMDIwMTAzMS0xMjQxNDEzOCJ9

PRONOSTICS

Aleksandr Vlasov podium : 2.5 – 0.5% (Winamax / vainqueur : 7 – 0.25% (Winamax)

Wout Poels vainqueur : 16 – 0.125% (PMU) / podium : 4 – 0.125% (Betclic)

Wout Poels + Aleksandr Vlasov podium : 9 – 0.125% (Unibet)

Laisser un commentaire